Nos vies, notre oeuvre

Elodie

Elodie est sexy
Elodie est sexy

Elodie a été bercée par les roulements de tambour de Ringo Starr et s'en est inspirée grandement lors de ses premiers pas à la batterie. L'élève ayant dépassé le maître, on parle régulièrement d'elle pour être derrirère les fûts en cas de reformation des Beatles. 

 

De sexe féminin, elle a été la principale raison de pourquoi Bolomo est né: c'est en effet difficile de trouver un batteur pour un groupe, mais alors une batteuse sexy c'est (normalement) mission impossible. 

 

On entend souvent les fans dire d'elle "c'est leur batteur à eux" en pointant Louis et Julien du doigt. On dit aussi d'Elodie qu'elles les mènent à la baguette ou encore qu'elle les conduit au crash.

Louis

Louis est sexy
Louis est sexy

Elevé aux canelés et au vin rouge, Louis en a tiré cette voix si exceptionnelle, à la fois fragile, émouvante et forte, capable de prodiges dans diverses tessitures.

 

Ses arpèges à la guitare lui ont été enseignées par un certain Otto Didakt (sans doute un professeur allemand) et sont d'une efficacité redoutable. 

 

Désigné par la presse rock comme le digne successeur d'Elvis, ses compositions font mouche et devraient lui assurer le soutien éternel des groupies.

Julien

Julien est bien
Julien est bien

Julien a gouté à la musique comme on goute à la guinness, plus il en joue, plus il veut en jouer.

 

De formation classique en flûte traversière, il s'est un jour dit "flûte, je ne peux pas chanter avec un instrument à vents" et a appris le piano avec le même professeur allemand que Louis. Cet instrument lui permet de placer des secondes voix judicieuses et justes pendant les refrains des tubes de Bolomo. 

 

Son talent n'a d'égal que son arrogance, ce qui fait de lui le Justin Bieber d'Oberkampf.